E-CONGRÈS INTERNATIONAL 2020

DU 21-25 octobre 2020
EN LIGNE

TROISIÈME APPEL À COMMUNICATION

La date limite pour l’envoi des résumés est le 30 Mai 2020.
Ils doivent être envoyés à : aipcf.aippf@gmail.com

__________

Avancées en psychanalyse de couple et de famille,
dans le monde contemporain

MODALITÉS DE PRÉSENTATION

Les résumés et les mots clés doivent être envoyés dans les trois langues officielles de l’AIPCF, espagnol, anglais et français, en format WORD, TIMES NEW ROMAN, taille 11, simples espaces (150 mots). Et indiquer en première page dans quel axe thématique (sous-thème) vous voulez être inscrit. 5 mots clés.
Droit de limiter elle-même la longueur du travail et le temps de la présentation.

__________

PROPOSITIONS DE COMMUNICATIONS

Nous proposons trois formes de présentation

  1. Travaux individuels
  2. Travaux de groupes de recherche et groupe de travail
  3. Travaux d’équipes institutionnelles
  4. Posters

Argument

Depuis sa fondation comme pratique et comme théorie, la psychanalyse de couple et de famille ne cesse de chercher à produire, à partir du corpus freudien et post freudien, des avancées dans l’approfondissement de ses outils et dans l’extension de son domaine. Les précédents Congrès de l’AIPCF en ont largement rendu compte. Ils nous ont permis de nous ouvrir, avec satisfaction et parfois inquiétude, à la grande diversité des situations cliniques rencontrées et des dispositifs de traitement qu’elles nécessitent.

Depuis quelques années les couples et les familles, tout comme les thérapeutes psychanalystes, sont de plus en plusconfrontés , aux changements qui affectent les grandes catégories de notre appréhension du monde : le temps, l’espace, la causalité et l’anthropologie. Le rythme accéléré des transformations bouleverse les fondements de l’accord entre les temporalités subjectives, personnelles et collectives. Les espaces et leurs frontières semblent se rétrécir, se télescoper et exacerber ainsi la rivalité territoriale.

Les changements inattendus et les situations de catastrophe accentuent le besoin de causalité qui produit alors, dans la clinique de séance, des énoncés déconcertants mais importants à prendre en considération. Quant à l’anthropologie du couple et de la famille, intriquant la psychologie et la sociologie, sa restructuration rapide et profonde bouleverse notre rapport à l’origine et reconfigure nos dispositifs de traitement. Ainsi le monde contemporain déborde d’espoirs mais aussi de menaces, au risque de l’intensification du traumatique.

Dans ce contexte socioculturel parfois hypercritique, la pertinence du socle de notre métier, l’Inconscient, est confirmée et enrichie par la psychanalyse de couple et de famille qui articule les trois dimensions du psychique : le sujet, le lien et le groupe. Les contestations de toutes sortes qui foisonnent actuellement et cherchent à invalider notre corpus sont autant d’incitations à approfondir notre engagement dans le travail analytique avec le sujet, le couple, la famille, l’institution.

Ce congrès propose d’explorer les avancées, les inventions, les obstacles qui émergent aussi dans la clinique, la théorie, la pratique et dans le fonctionnement de nos propres institutions.

Les Thèmes

1/ Le temps

  • La temporalité objective, celle de l’horloge, la même pour tous.
  • Les temporalités subjectives, multiples et différentes : à l’intérieur de chaque sujet ; à l’intérieur de la psyché du groupe-famille ; dans l’environnement socio culturel. Et en séance.
  • Ces temporalités, en accord ou en désaccorde.
  • L’enveloppe temporelle.
  • La mise en histoire (historisation) : de la cure ; de la famille ; de l’environnement.
  • Quelles formes de l’historisation, depuis la narration associative jusqu’au « sans histoire », selon le rapport au traumatisme ?
  • Le corps et le temps.
  • L’uchronie (le temps fictif)
  • L’après-coup en séance de couple et de famille.
  • Les dispositifs et le temps : durée, rythme, commencements, terminaisons.
  • L’attention, le contre-transfert et la complexité temporelle en séance.
  • La tyrannie de l’urgence
  • Changements dans la période de latence et structure familiale

2/ L’espace

  • L’espace objectif (le territoire).
  • Les espaces subjectifs (les cartes) ; les topiques, multiples et différentes : du sujet, du lien, du groupe.
  • Les limites, frontières, enveloppes.
  • Les emplacements en séance.
  • Les déplacements, migrations, enracinements, rivalités, exclusions.
  • L’utopie.
  • Les dispositifs pluri spatiaux.
  • L’attention, le contre-transfert et la complexité spatiale, psychique et corporelle, en séance.
  • Communication virtuelle et vie de famille.
  • Communication virtuelle et travail de séance.
  • Dispositifs multifamiliaux de traitement.

3/ La causalité psychique

  • Les causalités objectives, scientifiques et/ou religieuses.
  •  Les causalités subjectives : leurs formes, leurs rapports au traumatisme.
  • Causalités et cultures.
  • Le hasard.
  • L’attention et le contre-transfert face aux matériaux causalistes en séance.
  • La cause, la faute, l’origine.
  • Effets des menaces environnementales sur le travail en séance.
  • Effets des « fake news » sur le rapport à la vérité en séance.

4/ La structure familiale

  • Les alliances et les filiations objectives et subjectives.
  •  Les fraternels.
  • Les transformations du couple et de la famille.
  • Les modalités de procréation.
  •  L’inceste et l’incestuel.
  • Familles et pathologies actuelles : les déficits du narcissisme.
  • Les dispositifs et les variations contemporaines du couple et de la famille.
  • L’attention et le contre-transfert face aux changements de la structure familiale.

5/ La psychanalyse et l’inconscient

  • Notre corpus psychanalytique et notre identité professionnelle dans un monde multi référentiel et concurrentiel.
  • Les idéologies.
  • Nos institutions.
  • Nouvelles formes du traumatique
  • Retrait psychique et crise environnementale.
  • Engagement sociétal et crise environnementale.
  • Désenchantement dans la vie associative.
  • Changements dans les dispositifs, les cadres et les règles du travail en séance.

INSCRIPTION À LA NEWS LETTER